La Côte d’Azur – Des racines et des ailes

la-rade-hotel-welcome

Brigitte Bardot Saint-Tropez 1950's  Philippe Halsman

Brigitte Bardot Saint-Tropez 1950’s Philippe Halsman

Publicités

Bonaparte à Napoléon – Napoléon Ier, empereur des Français – Napoléon Ier, campagnes et exil

napoleon_joven

Napoleon

napoleon-bonapartecorona-josefina

Napoleon_on_his_Imperial_throne

Napoleon-retorno-de-Elba

Bécassine 110 ans

Bécassine est un personnage de bande dessinée créé par Émile-Joseph-Porphyre Pinchon en 1905 et apparu pour la première fois dans le premier numéro de La Semaine de Suzette, magazine pour fillettes, le 2 février 1905.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

001Becassine_chez les alliésbecassine-n-5--becassine-mobilisee-becassine maitresse écoleOLYMPUS DIGITAL CAMERA

http://videos.tf1.fr/jt-13h/2015/becassine-fete-ses-110-ans-8557351.html

Une exposition pour les 110 ans

A noter que pour fêter cet anniversaire, une grande exposition de poupées, « Bécassine dévoile les trésors de Loulotte » se tiendra au Musée de la poupée à Paris, du 3 février au 26 septembre 2015.

Bécassine timbrebonnes vacances

Venez flâner avec Marie…2

Paris est souvent appelé «  Paname « 

Paname vient tout simplement du fait qu’en ce temps là les Parisiens avaient adopté le célèbre chapeau  » Panama  » qui était porté par les ouvriers qui creusaient le canal de Panama.

Panama

Pratiquement tous les Parisiens du début du siècle portaient ce couvre chef (chapeau).

Léo Ferré lui a même consacré une chanson véritable preuve de son amour à la capitale et qui vaudra au chanteur l’un de ses plus grands succès (1960).

Paname
On t’a chanté sur tous les tons
Y a plein d’parol’s dans tes chansons
Qui parl’nt de qui de quoi d’quoi donc
Paname
Moi c’est tes yeux moi c’est ta peau
Que je veux baiser comme il faut
Comm’ sav’nt baiser les gigolos

Paname
Rang’ tes marlous rang’ tes bistrots
Rang’ tes pépées rang’ tes ballots
Rang’ tes poulets rang’ tes autos
Paname
Et viens m’aimer comme autrefois
La nuit surtout quand toi et moi
On marchait vers on n’savait quoi

Paname
Y a des noms d’rues que l’on oublie
C’est dans ces rues qu’après minuit
Tu m’faisais voir ton p’tit Paris
Paname
Quand tu chialais dans tes klaxons
Perdue là-bas parmi les homm’s
Tu v’nais vers moi comme un’ vraie môm’

Paname
Ce soir j’ai envie de danser
De danser avec tes pavés
Que l’monde regarde avec ses pieds
Paname
T’es bell’ tu sais sous tes lampions
Des fois quand tu pars en saison
Dans les bras d’un accordéon

Paname
Quand tu t’habill’s avec du bleu
Ça fais sortir les amoureux
Qui dis’nt « à Paris tous les deux »
Paname
Quand tu t’habill’s avec du gris
Les couturiers n’ont qu’un souci
C’est d’fout’ en gris tout’s les souris

Paname
Quand tu t’ennuies tu fais les quais
Tu fais la Seine et les noyés
Ça fait prend’ l’air et ça distrait
Paname
C’est fou c’que tu peux fair’ causer
Mais les gens sav’nt pas qui tu es
Ils viv’nt chez toi mais t’voient jamais

Paname
L’soleil a mis son pyjama
Toi tu t’allum’s et dans tes bas
Y a m’sieur Haussmann qui t’fait du plat
Paname
Monte avec moi combien veux-tu
Y a deux mille ans qu’t’es dans la rue
Des fois que j’te r’fasse un’ vertu

Paname
Si tu souriais j’aurais ton charme
Si tu pleurais j’aurais tes larmes
Si on t’frappait j’prendrais les armes
Paname
Tu n’es pas pour moi qu’un frisson
Qu’une idée qu’un’ fille à chansons
Et c’est pour ça que j’crie ton nom
Paname, Paname, Paname, Paname…

TINO ROSSI : MON PARIS (1969)

On retrouve le mot  » Paname  » dans diverses chansons notamment  » le cinéma d’Audiard  » de Michel Sardou:  » c’est un Paris couleur Paname « 

et Renaud avec  » Amoureux de Paname  » extrait de l’album du même nom Renaud : Amoureux de Paname.

Avec de belles photos de Paname…

i-love-paname-

La tour de Jean sans Peur

tour-jean-sans-peur

Dernier vestige du palais des ducs de Bourgogne
(1409 – 1411), la plus haute tour civile
médiévale de la capitale a conservé son escalier
à vis dont la voûte est un chef d’œuvre
de la sculpture française.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Tour Jean Sans Peur, 20 rue Étienne Marcel, reste le dernier vestige encore debout du Palais parisien des Ducs de Bourgogne. Cette bâtisse de 27 mètres de haut fut construite en 1407 par le Duc de Bourgogne après qu’il eut assassiné Louis d’Orléans, frère du Roi Charles VI (Le Fol). Ce meurtre déclenchera une guerre restée célèbre entre Bourgignons et Armagnacs. Redoutant la vengeance de ces derniers, le Duc se fera construire cette tour au coeur de laquelle il se retranchera. Pensé comme une véritable place forte, la conception de l’endroit rendait vaine toute tentative d’assaut ou d’incendie. Intégrée à un Hôtel démoli depuis, le tympan est frappé aux armes de Jean Sans Peur dont on se demande s’il mérite bien son nom. La tour est aujourd’hui intégrée à une école.

INFOS:

20 rue Etienne Marcel
75002 Paris
GPS : 48.8641239 / 2.3483980999999403

Téléphone : +33 (0) 1 40 26 20 28 – Fax : +33 (0) 1 40 26 20 04

Quartier :Châtelet – Les Halles

  • Étienne Marcel, Les Halles
  • 29
  • Châtelet – Les Halles

Paris idée

Bonne visite

Les vêtements.