Le pont du Garigliano

Pont_du_Garigliano_Paris

Le pont de Garigliano est situé en aval du pont Mirabeau.

L’histoire commence le 1er janvier 1860. Ce jour-là entre en vigueur le rattachement à Paris de plusieurs communes et localités périphériques dont Grenelle et Vaugirard, rive gauche, Passy et Auteuil, rive droite. A cette époque seul un bac relie les deux berges. Des deux cotés de la Seine, les habitants ne s’en satisfont pas. Par ailleurs, l’achèvement du Chemin de fer de ceinture prévu pour 1861 constitue un motif impératif pour lancer un nouvel ouvrage. S’impose alors la réponse du viaduc proposée par les ingénieurs Bassompierre-Sewrin et Villiers du Terrage. Au niveau inférieur, un pont routier long de 180,60 m, large, de 31, repose sur 5 arches en maçonnerie de 30 m d’ouverture chacune. Au-dessus, se déploie le viaduc lui-même destiné à la voie ferrée, large de 9 m, porté par 31 arcades en plein cintre s’ouvrant sur 4,80 m, formant une promenade couverte, 2 arches larges de 9,50 m et de 20 m de portée complétant l’édifice. le viaduc du point du jour

Spectaculaire, l’ensemble décoré de bossage et du « N » de Napoléon III inscrit dans un écusson au-dessus de chaque pile, marque la limite de Paris côté aval. Sa structure évoque pour le plus grand plaisir des yeux les viaducs antiques.Gare du point du jour

L’ultime feu vert est donné au programme en mai 1863 et les travaux s’étendent entre juillet 1863 et juillet 1865 : l’ouvrage est prêt pour l’Exposition internationale de 1867.  (1867-1963 Un viaduc centenaire).

Nouvelles
sur le Point du Jour

Le point du Jour, le point blanc de Paris,
Le seul point blanc, grâce à tant de bâtisse,
En neuve et laide et que je t’en ratisse,
Le point du Jour, aurore des paris !

Le bonneteau fleurit « dessus » la berge,
La bonne tôt s’y déprave, tant pis
Pour elle et tant mieux pour le birbe gris
Qui lui du moins la croit encore vierge.

Il a raison le vieux, car voyez donc
Comme est joli toujours le paysage :
Paris au loin, triste et gai, fol et sage,
Et le Trocadéro, ce cas, au fond.

Puis la verdure et le ciel et les types
Et la rivière obscène et molle, avec
Des gens trop beaux, leur cigare au bec :
Epatants ces metteurs-au-vent de tripes !

Paul Verlaine
« Parallèlement » (1888)

pviadautn1

Dénommé Viaduc d’Auteuil en raison de sa position géographique ou Viaduc du Point-du-Jour, du nom de la porte proche, porte du Point-du-jour (par allusion aux duels qui s’y déroulaient à l’aurore), l’ouvrage relie le boulevard Exelmans, rive droite, à l’extrémité du quai de Javel, rive gauche.pviadautc1

Les innondations de Janvier 1910.

innondation Janvier 1910Déversement des ordures dans la Seine en crue (janvier 1910), puisque c’était le dernier pont de la Seine à Paris

Déversement forcé des ordures dans la Seine ° au Point-du-Jour - Viaduc d'Auteuil (A Noyer 132 ; 28 Janvier)Les ordures ménagères sont jetées à la Seine au Viaduc du Point-du-Jour (ND 59) 2

sans titre (viaduc d'Auteuil Point-du-Jour)Auteuil - Point du Jour 30 Janvier (manuscrit) 15c  olive

A partir de 1900, avec la naissance du métropolitain et plus encore lors de la création de la ligne 9, le chemin de fer de la Petite Ceinture souffre de la concurrence de ce nouveau moyen de transport. La partie viaduc ferroviaire de l’ouvrage perd sa raison d’être. En 1934 il est mis fin au trafic des voyageurs.

Ce pont a subi les dommages de 2 guerres : pendant le siège de Paris en 1870 (Endommagé par les Versaillais en 1870), il a reçu des obus, puis  en 1943 (Seul pont de Paris touché par un bombardement),  le viaduc d’Auteuil est désormais l’objet de critiques et de projets. pont_garig55Du fait de l’augmentation de la circulation routière, de la désafection de la petite ceinture, de l’entrave au traffic fluvial (arches trop basses), il est démoli en 1962 pour laisser place au pont du Garigliano (1963-1966), pont métallique à 3 travées. pont garigliano le siège de france télévisionL’inauguration officielle a lieu le 24 avril 1967. Ce jour-là, il est baptisé Garigliano du nom d’une victoire obtenue le 11 mai 1944 par les troupes françaises du général Juin – futur maréchal de France – lors de la campagne d’Italie menée par les alliés, au nord-ouest de Naples, près du fleuve Garigliano entre la Campanie et le Latium. A l’entrée du pont, rive droite, côté aval, une plaque rappelle les fortes paroles prononcées ce jour-là par le général Alphonse Juin.

Plaque_Maréchal_Juin,_Pont_du_Garigliano,_Paris_16

La lutte sera générale, implacable et

poursuivie avec la dernière énergie.

Appelés à l’honneur d’y porter nos couleurs,

nous vaincrons en pensant à la France martyre

qui nous attend et nous regarde.

En avant !

Pour en savoir plus:http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_du_Garigliano

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s