70º Anniversaire de la liberation de Paris II

la-nueve-bande-dessinee-mainC’est soixante ans plus tard que la ville de Paris reconnaîtra que les premiers libérateurs à entrer dans Paris, le 24 août 1944, sont les soldats de la neuvième compagnie (appelée « la Nueve ») du 3e bataillon de marche du Tchad, commandée par le capitaine Raymond Dronne et appartenant à la 2e division blindée (2e DB) du général Leclerc.

nueve_original_ldmh_Son nom l’indique : cette compagnie était à majorité espagnole. Ainsi, enfin, Paris rend hommage à ces républicains espagnols, lancés à corps perdu dans la lutte. Elle se souvient que les premiers half-tracks (voitures blindées) à pénétrer dans son enceinte, avant de poursuivre le combat en Alsace et d’aller jusqu’au nid d’aigle d’Hitler, s’appelaient : Madrid, Guernica, Teruel, Guadalajara, Don Quichotte…
Toutefois, une telle reconnaissance tardive et symbolique est bien insuffisante, d’autant que les pages des manuels sont bien discrètes sur le rôle de ces républicains espagnols dans la Seconde Guerre mondiale.

 

http://www.liberation.fr/societe/2014/08/24/70-ans-apres-la-liberation-paris-rend-hommage-aux-espagnols-de-la-nueve_1086215

http://www.gauchemip.org/spip.php?article13916

http://www.france24.com/fr/20140819-liberation-republicains-espagnols-premiers-paris-nueve-paco-roca-bande-dessinee/

Un bon livre: Evelyn Mesquida, La Nueve, Los españoles que liberaron París, Ediciones B, Barcelone, septembre 2008.

La Nueve 1944

Nueve_2_0

Amado Granell (dr), premier soldat reçu à la mairie de Paris, le 24 août 1944.

 Amado Granell Mesado

granell2

Soldat républicain pendant la Guerre civile, puis membre de la Nueve, il fut le premier homme qui arriva à l’Hôtel de Ville lors de la libération de Paris.

Granell-27

amado granell lina 007

LA 9 LUIS ROYOVive la Nueve!Digital Cameraà suivre demain… 70º Anniversaire de la liberation de Paris III

Publicités

3 réflexions au sujet de « 70º Anniversaire de la liberation de Paris II »

  1. Amusant! C’est de justice! Muchas gracias por este post tan bonito y, a la vez, tan emotivo. La lástima fue la decepción de los republicanos, después de liberar Francia ellos soñaban con entrar en la España franquista por Catalunya y liberar Barcelona, pero la política a veces ya sabemos cómo funciona…Realment, un plaer llegir-te!

    • Il fallait faire justice à la Nueve.
      Que pena que no alliberaran Barcelona ! 😦
      Ya conocemos los tejemanejes de la politica 😯
      Mañana terminaremos con el trayecto de la Nueve y de las placas comemorativas en las calles de Paris.
      Gracias 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s