Gabriel García Márquez

l’orfèvre des mots, est mort.

gabriel_garcia_marquez

Présidents, écrivains et célébrités ont rendu un dernier hommage au prix Nobel colombien de littérature Gabriel García Márquez, géant des lettres latino-américaines, décédé jeudi à son domicile au Mexique.  L’écrivain colombien Gabriel García Márquez est mort « Mille ans de solitude et de tristesse pour la mort du plus grand Colombien de tous les temps », écrit le président colombien Juan Manuel Santos sur son compte Twitter en référence au chef d’oeuvre de García Márquez, « Cent ans de solitude », publié en 1967. Mil años de soledad y tristeza por la muerte del más grande colombiano de todos los tiempos… »22255Gabriel García Márquez

Quelques œuvres de « Gabo » à lire, à relire ou à découvrir….

Des feuilles dans la bourrasque
Pas de lettre pour le colonel
La Mala Hora
Cent Ans de solitude.
L’Automne du patriarche
Chronique d’une mort annoncée
L’Amour au temps du choléra
Les Funérailles de la Grande Mémé
L’Incroyable et Triste Histoire de la candide Erendira et de sa grand-mère diabolique
Journal d’un enlèvement
Et le premier tome de ses mémoires : Vivre pour la raconter

GRANCOLOMBIANO214 - Caricatura de Delatorre de 1975 - Etnaregreso

Publicités

4 réflexions au sujet de « Gabriel García Márquez »

  1. je ne connais pas vraiment ses écrits, j’ai honte,
    au fait Celine a passé son oral, donc elle le sent mieux que l’autre oral, en plus elle est passé la derniere la pauvre, mais elle semble satisfaite,
    maintenant elle fait son mémoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s