Un petit Hommage à Gilbert Bécaud.

chose promise, chose due.
Cela veut dire: On doit faire ce que l’on a promis.
Ce proverbe est généralement employé par celui qui est en train de tenir sa promesse.

Alors voici mon petit hommage à Gilbert Bécaud.

Il est mort le poète, lui qui en 400 chansons et 33 Olympia n’a pas eu son pareil pour électriser la scène.
On a cassé des fauteuils à l’Olympia! 365 exactement, autant qu’il y a de jours dans l’année. Le responsable de cette furia qui a balayé le temple du music-hall, un soir de novembre 1954, portait un costume sombre, une chemise blanche et une cravate à pois.
Surnommé Monsieur 100 000 volts, Gilbert Bécaud reste l’un de nos chanteurs les plus dynamiques.

becaud

Gilbert Bécaud a modernisé la chanson française en lui insufflant un rythme et une pulsation inédits. Ses chansons ont coloré l’humeur de la France d’après-guerre.

Son premier disque microsillon 25 cm.

1961 est l’année du plus grand tube de Bécaud, Et maintenant, repris plus de 150 fois dans de nombreuses langues. Cette année c’est la consécration internationale avec « Et Maintenant » qui devient « What Now My Love » aux États-Unis dont l’une des meilleures versions sera enregistrée par, Elvis Presley.

Au début des années 1990, Gilbert s’affaiblit. L’âge tout d’abord, puis les décès de sa mère et d’Yves Montand en 1991, le découragent.

La vie s’assombrit pour le chanteur aux presque quarante ans de carrière. Il s’installe alors sur sa péniche près de Paris pour se reposer. Il en profite pour écrire l’un de ses derniers albums: Ensemble. De plus, avec sa femme, ils adoptent une petite laotienne en 1992, nommée Noï.

Malade, affaibli, Gilbert Bécaud trouve cependant la force d’enregistrer Le Cap, un disque qu’il n’aura pas le temps de voir publier. Il meurt le 18 décembre 2001, d’un cancer du poumon, sur sa péniche parisienne, et est enterré au Père Lachaise, près de ses « pairs », Piaf et Montand.

Sépulture au Père Lachaise

Le tout Paris lui rend un dernier hommage le 21 décembre, à l’église de la Madeleine, dans un Paris en larmes qu’il aimait tant.

Il laisse l’image d’un jeune homme électrique, toujours en mouvement. Sa cravate à pois, ses quelques 400 chansons et sa main sur l’oreille lors de ses concerts restent à jamais dans nos coeurs.

Avec la poésie de ses chansons, Gilbert Bécaud a transcendé les générations et les modes, et même s’il nous a dit « Salut » en 2001, l’oeuvre qu’il nous a laissée fait qu’il est toujours un peu parmi nous.

Il fut « l’un des ambassadeurs les plus talentueux de la chanson française», comme le célébra le Président Jacques Chirac.

Et maintenant … nous écouterons ses chansons…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Un petit Hommage à Gilbert Bécaud. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s